Bienvenue

Commençons par… le début d’une fin triviale … que j’ai esquival :

J’étais alcoolique, fraîchement sorti du déni, et j’ai choisi la solution Baclofène.

Et quelle solution ! Mamamia ! En fait, la seule qui supprime le craving, cette pulsion irrépressible qui fait boire.

En 4 mois je suis devenu indifférent. Je consomme même modérément sans aucun risque de spiral infernale, et cela sans avoir besoin d’effort de volonté, aucun. Je bois un verre comme tout le monde et, si je me ressers pour accompagner mes convives, je suis à la traîne par rapport à eux. En plus, souvent j’oublie de finir mon deuxième verre.

Ici je ne parlerai pas d’abstinence ou d’une nième méthode basée sur la volonté-qui-ne-marche-jamais… Non ! Ici il s’agit bien de guérison, car aujourd’hui je ne le suis plus un alcoolique, je suis redevenu normal.

J’ai créé ce site afin de partager mon expérience avec le baclofène. Vous y trouverez ma progressions et toutes les étapes qui m’ont conduits à la guérison.

Un tutoriel en quelque sorte, qui doit aider à la compréhension, qui peut servir d’inspiration, mais qui ne doit pas être transposer bêtement…, car chaque bébête est différente.

Ce site peut donc être complémentaire, mais il ne se substituera jamais à une prise en charge médicale. Aussi, le couple achat sur internet + automédication  n’est jamais recommandé. De plus cette solution court terme devient rapidement coûteuse. Sans lendemain donc … alors que suivi par un medecin le traitement est remboursé… tout converge vers… allez vous m’avez bien compris.

Ce témoignage, je l’ai choisi sur le ton de l’humour car j’ai apris dans mon métier que : le vectour humour ça marche toujours, et en plus ça fait des malhours ! Alors n’hésitez pas à le faire savoir car le but final c’est bien celui là !

Avec du sérieux, de la patience, le Baclofène ça fonctionne vraiment ! Il surprime le craving et rend indifférent à l’alcool.

Et nous sommes de plus en plus nombreux à profiter de cette évidence, de cette indifférence, … au grand dam des détracteurs du Baclofène.

Bonne lecture, bien à vous.




Baclofène et dépendance alcoolique : 1 an après la RTU, un premier bilan encourageant

Read more at http://www.vidal.fr/actualites/15238/baclofene_et_dependance_alcoolique_1_an_apres_la_rtu_un_premier_bilan_encourageant/#1QRSgdmK8b5eMUHU.999

Lire plus