Il a tout compris !

 

Comme je suis né avec deux p’tites ailes sur le casque, naturellement cette solution Baclofène, à contre courant des autres, me parait très crédible.…

 

C’est décidé, je m’inscris sur un forum (http ://www.baclofene-alcool.fr http ://www.forum-baclofene.fr) où je tire ma fusée de détresse. Immédiatement on me tend la main, on me conseille.

En fait, les druides du forum ouvrent en grand les traces d’un autre druide.

 

Un druide ceinture noire :

Olivier Ameisenix, découvrateur d’une potion miracvlix !

Il est avssi pianix mais c’est surtovt son bovqvin que l’on me recommande.

Au début je suis un peu réticent… Je crains un effet de mode, mais finalement je finis par croire qu’il ne fait pas ça pour le fric… (Regardez bien, lui aussi fait la cuisine en chaussettes… 🙂

 

Allez c’est parti, je l’achète sur amazonix.

Je reçois le bouquin, je le lis, puis je digère.

 

 

 

 

Critique littéraire :

Ce n’est pas un Goncourt, mais j’adore ! Et surtout je comprends parfaitement son message, car il utilise les bons mots et il sait expliquer les ressentis. Normal ! Il est alcoolique.

Bref, il perçoit et appréhende beaucoup de choses que les spécialistes imaginent avec difficulté et peinent à comprendre. Certains parlent d’appétence à l’alcool quand lui parle du craving.

 

Et j’accouche :

  1. 1- Je comprends mieux ma maladie, je déculpabilise.
  2. 2- Suis-je un anxieux, un angoissé ? Ben oui, et je l’accepte.
  3. 3- Sans péridurale, c’est une révélation donc ça fait du bien en sortant.